lundi, avril 21, 2014

Des noeuds d'acier - Sandrine Collette

Quatrième de couverture:
Avril 2001. Dans la cave d'une ferme miteuse, au creux d'une vallée isolée couverte d'une forêt dense, un homme est enchaîné. Théo, quarante ans, a été capturé par deux frères, deux vieillards qui ont fait de lui leur esclave. Comment a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence ? Il n'a pourtant rien d'une proie facile : athlétique et brutal, Théo sortait de prison quand ces vieux fous l'ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d'autres. Alors, allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d'eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d'échapper à ses geôliers.

On plonge dans ce roman noir comme on plongerait dans un trou sans fond et on creuse en apnée totale pour en ressortir à bout de souffle et meurtri tellement cette histoire nous imprègne. Théo n'est pas un symbole de vertu mais lorsque les 2 frères vont l'enfermer et le réduire à l'esclavage, on ne peut pas s'empêcher de compatir à son sort abominable... jour après jour, on va assister à la déchéance d'un homme qui ne sera plus que l'ombre de lui-même, à la limite de la folie, mais qui néanmoins va s'accrocher à la vie. Le fait que cette histoire soit racontée tel le journal intime écrit par Théo lui-même va nous ancrer à ses côtés pendant toute la durée de son calvaire.
Sandrine Collette arrive à nous embarquer et à nous rendre esclaves de ce récit dont on veut connaître l'issue. Un roman obscur dont on a beaucoup de mal à s'extraire et que je conseille fortement.

Ce livre participe au Challenge Thrillers et Polars.

4 commentaires:

dasola a dit…

Bonjour Claudia, pour un premier roman, quelle maîtrise. Et une fin qui est loin d'être un happy-end. Elle a vraiment le sens de la narration. Un roman que je conseille aussi. Bonne après-midi.

Claudia a dit…

Entièrement d'accord avec toi ;-) un auteur à suivre!

Dareel a dit…

Un roman assurément très réussi, qui rend vraiment mal à l'aise...

Milo Dubois a dit…

J'aimerais beaucoup le tenter ^^