vendredi, mai 18, 2018

Nuit - Bernard Minier

Nuit
Bernard Minier

Editions Pocket
608 pages

Quatrième de couverture:
Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l'hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière. L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base off-shore.
Un homme manque à l'appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de Martin Servaz.
L'absent s'appelle Julian Hirtmann, le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années. Étrangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Suivi, épié.
Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d'un enfant.
Au dos, juste un prénom : GUSTAV
Pour Kirsten et Martin, c'est le début d'un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.


L'histoire commence avec la découverte du cadavre d'une jeune femme qui travaillait sur une plateforme pétrolière. Au début du roman, Kirsten et Martin enquêtent chacun de leur côté. Cependant, ils vont entrer en relation bien au-delà de l'enquête. Julian Hirtmann est dans l'ombre et tire les ficelles tout au long du récit. Bien évidemment on se demande d'emblée quel est le lien avec cet enfant, Gustav, et Bernard Minier ne manque pas de nous surprendre jusque dans les dernières pages.
Je n'avais jamais lu cet auteur, dont on m'a pourtant déjà beaucoup vanté les mérites, mais je constate qu'il nous propose des personnages intéressants qui me donnent très envie de les retrouver à nouveau. Voilà donc encore un auteur qui va rejoindre mes inconditionnels...

Ce livre participe au Challenge Thrillers et Polars édition 2017/2018.
 
 
La version poche compte 608 pages et participe donc de justesse au Challenge 1 Pavé par mois.

Aucun commentaire: