jeudi, mars 05, 2015

Six fourmis blanches - Sandrine Collette


Quatrième de couverture:
Le mal rôde depuis toujours dans ces montagnes maudites. Parviendront-ils à lui échapper? Dressé sur un sommet aride et glacé, un homme à la haute stature s’apprête pour la cérémonie du sacrifice. Très loin au-dessous de lui, le village entier retient son souffle en le contemplant. À des kilomètres de là, partie pour trois jours de trek intense, Lou contemple les silhouettes qui marchent devant elle, ployées par l’effort. Leur cordée a l’air si fragile dans ce paysage vertigineux. On dirait six fourmis blanches… Lou l’ignore encore, mais dès demain ils ne seront plus que cinq. Égarés dans une effroyable tempête, terrifiés par la mort de leur compagnon, c’est pour leur propre survie qu’ils vont devoir lutter.

Quelle joie de retrouver Sandrine Collette et son style si particulier. Elle a l'art de nous emmener aux confins de l'angoisse, là où les pires atrocités sont possibles...
Le récit alterne entre les personnages de Lou et de Mathias.
Mathias est sacrificateur en Albanie. Grâce aux animaux qu'il balance sur la montagne il arrive à déjouer le mauvais sort... jusqu'à ce que l'incident se produise et transforme sa vie en une chasse à l'homme...
Lou fait partie d'un groupe de 6 touristes choisis pour tester un nouveau circuit insolite de randonnée en haute montagne. C'est les vacances, ça démarre donc dans la joie et la bonne humeur, mais les conditions météorologiques vont gâcher le voyage à tel point que tous vont regretter de s'être laissés embarquer dans cette aventure.

Il faut avoir les nerfs bien accrochés et l'histoire ne donne pas vraiment envie d'aller crapahuter en haute montagne, mais le suspense est prenant et je ne reposais le livre qu'à contre-coeur à chaque fois. Une excellente lecture qui confirme le talent de Sandrine Collette.

Ce livre participe au Challenge Thrillers et Polars.

3 commentaires:

Léa TouchBook a dit…

J'ai bien aimé ce livre :)

Bianca a dit…

C'set la première fois que je lire Sandrine Collette et j'avoue avoir été un peu déçue, je m'attendais à plus de suspens !

Claudia a dit…

Sandrine Collette ne fait pas dans le suspense... chez elle c'est surtout la noirceur des personnages qui prédomine, noirceur qui va crescendo tout au long de l'histoire...